Aufrufe
vor 11 Monaten

Inde et Sri Lanka par les spécialistes

  • Text
  • Wwwtourasiach
  • Circuit
  • Chambre
  • Prix
  • Nuits
  • Petit
  • Inclus
  • Jours
  • Chambres
  • Voyage
  • Jour

Nord de

Nord de l’Inde | Informations Delhi Leh Ladakh Bikaner Delhi Thar Desert Rajasthan Jaisalmer Jaipur Jodhpur Udaipur Amritsar Shimla INDIA Agra Ranthambore NP Khajuraho Bandhavgarh NP CHINA NEPAL Dudhwa NP Ganges Varanasi Udaipur PAKISTAN Delhi 260 Bikaner Mandawa 200 320 320 145 160 Jaisalmer 260 335 Khimsar Jaipur Agra 180 110 320 Desert Camp 90 210 150 280 110 120 Jodhpur Chhatra Sagar 180 140 Ranthambore Deogarh National Park 270 120 Udaipur Rajasthan Amritsar 200 km INDIA Nord de l’Inde Climat Jaipur La partie nord de l’Inde ne pourrait guère être plus diversifiée: villes, déserts, forêts, montagnes, grands fleuves comme le Gange sacré et différences culturelles –d’innombrables possibilités passionnantes s’ouvrent ainsi aux voyageurs. Par exemple, vous pouvez combiner une expérience dans le désert avec le monde frais des montagnes au pied de l’Himalaya ou combiner des visites de trésors historiques impressionnants avec un safari aux tigres. Prenez votre temps et plongez-vous dans ce monde aux multiples facettes! Vous trouverez des informations sur les parcs nationaux à partir de la page 36. Les températures moyennes au Rajasthan varient entre 25° et 40° C tout au long de l’année. Grâce à des températures plus basses, la période idéale pour voyager est d’octobre à mars, lorsque les températures sont souvent inférieures à 30°C. Surtout de décembre à février, il peut faire très froid la nuit. Pendant les mois d’été, les températures grimpent et les précipitations augmentent. En hiver, principalement de novembre à janvier, le Rajasthan est souvent brumeux le matin. Jours de pluie 27 24 21 18 15 12 9 6 3 M J F M A M J J A S O N D C° 23 25 31 37 41 39 35 32 34 34 30 25 h 8 9 9 10 10 8 5 5 8 10 10 9 68 Rajasthan – le pays des rois, semble être enveloppé d’une magie unique et étrange, d’où immerge un charme à la fois mystérieux et envoûtant. Comme une œuvre d’art, il attire les visiteurs avec son riche patrimoine, sa culture fascinante, ses paysages variés et renversants et son architecture impressionnante et brillante avec des édifices sans égaux. Les sites historiques et les trésors naturels «du pays des rois» constituent un véritable musée en plein air. Entouré de mythes et de légendes, cet état au nord de l’Inde, qui semble tout droit sorti d’un conte, est une terre traditionnelle qui au cours du temps est devenue résolument contemporaine en développant un style de vie mondain. Avec les villes de Jaipur et d’Udaipur chargées d’histoire, un paysage qui s’étend de la végétation tropicale aux imposantes dunes de sable et la diversité de la faune et de la flore, le Rajasthan offre une note colorée à votre voyage à travers l’Inde. Agra – la ville des grands Moghols et divers rois dans l’état de l’Uttar Pradesh connut son apogée au Moyen Âge. C’est à cette époque que furent construits le fort Rouge et le Taj Mahal, tous deux inscrits au patrimoine culturel mondial de l’UNESCO et qui comptent parmi les édifices les plus impressionnants au monde. La forteresse et le palais du fort Rouge construits à l’époque des empereurs moghols, servirent au 16e et au 17e sièclesparfois avec des interruptions – de résidences mogholes. L’édifice en grès rouge se trouve à seulement 26 kilomètres du légendaire Taj Mahal. Le Taj Mahal, littéralement, «le palais de la couronne», fut construit par l’empereur moghol Shan Jahan qui voulut en faire son propre mausolée pour lui et pour son épouse favorite, disparue prématurément. Plus de 20’000 ouvriers venus de toute l’Asie du sud et centrale entourés de 1000 éléphants travaillèrent à l’édification de ce monument. La construction, commencée en 1631, fut achevée vingt années plus tard. Cet ouvrage de marbre blanc est d’une insaisissable beauté et l’amour de ce roi à son épouse donne le frisson. Le jeu des couleurs du palais change en fonction de la lumière du jour. L’édifice est baigné en alternance de rose puis de gris clair. En raison de sa parfaite harmonie dans ses proportions et dans ses lignes, le Taj Mahal est considéré comme l’un des monuments les plus remarquables de l’art musulman à l’époque des Moghols. Ce site est fermé aux visiteurs le vendredi. Jaipur – capitale effervescente du Rajasthan, Jaipur fait partie du fameux triangle touristique classique Delhi–Agra–Jaipur avec plus de 1000 kilomètres de route en forme justement d’un triangle. Déclarée nouvelle capitale de la principauté en 1727 par le Maharaja Jai Sing II, la «cité rose» faisait partie des toutes jeunes villes. Jaipur porte ce surnom depuis 1876 en prévision de la visite royale de Galles où tous les murs ont été repeints en rose. Jaipur offre tous les agréments d’une cité moderne, en gardant malgré tout le charme de jadis. Les anciennes et les nouvelles curiosités comme le City Palace, à la fois résidence des Maharajas et musée, le palais d’Amber, le palais des Vents, les maisons de maître, l’observatoire et le bazar multicolore éveillent les sens pour une expérience de

Informations | Nord de l’Inde Jaisalmer Varanasi Agra voyage inoubliable que l’on peut poursuivre depuis ici en voiture ou en train vers d’autres régions du Rajasthan. Udaipur – artistes, peintres et poètes se sont toujours laissés inspirer par la «Venise de l’Est», surnom donné à cette ville des lacs. Udaipur, le centre du théâtre et de la danse, est célèbre pour ses miniatures. Palais, lacs et jardins superbes illustrent cette ville, un véritable refuge pour les romantiques! Accordez-vous le temps pour apprécier pleinement son encens, profitez de la fraîcheur de l’eau, admirez les jardins et offrez-vous un séjour dans un magnifique hôtel. C’est ici que l’on savoure pleinement son voyage au Rajasthan. Jodhpur – la deuxième plus grande ville du Rajasthan, également surnommée la «cité bleue», se situe au bord du désert du Thar, entourée de décors moyenâgeux. Le palais Umaid Bhawan et la forteresse historique Mehrangarh, qui trône majestueusement sur un rocher au-dessus de la ville, offrent une image inoubliable tout comme les maisons peintes en bleu. Le bleu indiquait que ces maisons appartenaient à des membres de la caste des Brahmanes. Aujourd’hui, cette coutume a été reprise par des habitants d’autres castes. La vie qui se déroule dans les rues et les marchés de cette ville fondée en 1459 est tout aussi colorée. Aux portes de la ville, s’étend le du désert du Thar qui se laisse idéalement découvrir depuis ici. Jaisalmer – à son arrivée à Jaisalmer, le visiteur croit avoir à faire à un mirage. Plantée en plein désert et entourée de dunes de sable se dresse une étrange cité fortifiée. L’intérieur de la forteresse abrite le noyau historique avec les temples jaïns et les havelis, les anciennes demeures et maisons commerciales de riches marchands. L’imposante forteresse du 12e siècle est comme une ville dans la ville avec des maisons, des magasins et des hôtels. Autrefois, la place du marché était le lieu de rencontre des marchands d’Afrique et d’Orient. Une balade à dos de dromadaire, dans les lueurs d’un magnifique coucher de soleil, est une expérience inoubliable. En raison de la chaleur estivale, le meilleur moment pour se rendre à Jaisalmer est la période d’octobre à février. Amritsar – Le centre de la religion sikh abrite le temple d’Or, le plus important sanctuaire sikh au monde. Sans cesse à l’origine de conflits entre les différents groupes ethniques pour l’indépendance d’un état sikh, ce temple médiéval a été bombardé et endommagé plusieurs fois. C’est en 1802 qu’il a été érigé dans sa forme actuelle et restauré après les dernières destructions de 1984 et de 1986. Outre son importance pour la communauté sikh, cet état abrite un musée intéressant où un martyre explique cette religion. Les divers temples et le grand bazar méritent également de s’y attarder. Avec le train express Shatabdi, le voyage de Delhi à Amritsar dure près de 6 heures et avec l’avion une heure de vol. Shimla – la capitale de l’Etat du Himachal Pradesh avec 170’000 habitants a plein de choses à vous offrir. Elle se situe sur les contreforts de l’Himalaya à 2’205 m d’altitude. Les maisons sont construites les unes à côté des autres, de façon hasardeuse à flanc de coteau. Ancienne résidence d’été du gouvernement de l’Inde britannique, la vieille ville de Shimla, où la circulation est interdite, n’a rien perdu de son caractère anglais. Shimla est un point de départ pour des trekkings dans le nord et pour se rendre à Leh/Ladakh. Dans une contrée magnifique, couverte de forêts de pins et de cèdres, de sublimes randonnées vous attendent et par beau temps la vue s’ouvre sur les sommets enneigés de l’Himalaya. La période idéale pour s’y rendre est de mi-avril à juin et de mi-septembre à fin octobre. De juillet à mi-septembre, les nuages bouchent souvent la vue. En janvier et février, il peut y avoir jusqu’à 30 cm de neige. La température moyenne annuelle est d’environ 20 degrés. Khajuraho – c’est entre le 11 e et le 12 e siècles que s’est formé le quartier des temples à Khajuraho dans l’Etat fédéral de Madhya Pradesh, déclaré patrimoine mondial par l’UNESCO. A son apogée au 11e siècle, elle fut le centre du royaume Chandela. La réputation des temples bien conservés est due pour beaucoup aux magnifiques statues érotiques qui ornent les murs. Le pot-pourri intéressant de l’histoire, de culture et d’architecture avec les temples en grès ainsi que le festival de danses annuels attirent de nombreux visiteurs. Avec ses environs pittoresques, son charme antique et ses nombreuses échoppes colorées, Khajuraho est une étape qui sans conteste vaut le détour. Varanasi – anciennement Benares – se situe au nord de l’Etat fédéral d’Uttar Pradesh et se trouve être l’une des plus vieilles villes du monde. Il y a 3000 ans, la ville est citée dans les épopées hindoues du Skanda Purana Mahabharata. La ville, dont le nom est une association de deux affluents du Gange, le Varunâ et l’Asî, s’est aussi appelée Kâshi (la lumière) comme elle est encore de nos jours désignée par des millions de pèlerins. Symbole emblématique de l’hindouisme, elle est surtout célèbre pour ses ghâts, ces berges recouvertes de marches en pierre qui permettent aux dévots hindous de descendre dans le fleuve pour y pratiquer ablutions et pûjâs. Le bain dans le Gange est censé laver tous les péchés et permettre ainsi de se libérer du cycle des renaissances. La ville est fréquentée par de nombreux malades, des personnes âgées et des mendiants. Celui qui peut mourir ici, peut se considérer déjà avant sa mort comme le plus heureux des Hindous. Ce spectacle incomparable se répète jour après jour. Ne manquez pas de faire une balade en bateau sur le Gange tôt le matin ou au crépuscule. Si vous êtes ouvert d’esprit et pouvez mettre de côté un instant notre manière de penser, vous serez fasciné par Varanasi. Et comme on le dit... il y a une vie avant et après Varanasi! 69