Aufrufe
vor 1 Jahr

Inde et Sri Lanka par les spécialistes

  • Text
  • Wwwtourasiach
  • Circuit
  • Chambre
  • Prix
  • Nuits
  • Petit
  • Inclus
  • Jours
  • Chambres
  • Voyage
  • Jour

Sud de

Sud de l’Inde | Informations Panaji Goa Hampi Andhra Pradesh Arabian Karnataka Sea Mangaluru Bengaluru Bekal / Neeleshwar Nagarhole NP Kozhikode Lakshadweep Kerala Tamil Nadu Kochi Madurai Mararikulam Thekkady Trivandrum Telangana Hyderabad INDIA Amaravathi Kovalam Andaman Islands Chennai Pondicherry Bay of Bengal SRI LANKA Kerala Hampi Sud de l’Inde Climat Bengaluru Le sud de l’Inde est formé par les états d’Andhra Pradesh, Télangana, Karnataka, Tamil Nadu, Kerala et Goa. Ils se différencient des états du nord avec leurs régions arides, déserts et montagnes. Le sud de l’Inde, qui s’illustre par ses paysages idylliques, ses temples légendaires et ses jolies plages, est une région de vacances de rêve qui se laisse aussi bien combiner avec le nord de l’Inde ou comme destination principale. Les informations sur la ville de Kochi, Goa et l’archipel des îles Andamanen sont décrites aux pages correspondantes des destinations. Le climat au sud de l’Inde est tropical avec des températures moyennes de 30° C. Dans les régions en altitude, les températures nocturnes sont de 15–20° C. Sur les côtes, les différences sont moins marquées. La période idéale pour se rendre au sud de l’Inde est de novembre à avril. Ensuite, c’est la période de la mousson et il faut compter avec des averses qui peuvent être parfois violentes. Jours de pluie 27 24 21 18 15 12 9 6 3 M J F M A M J J A S O N D C° 27 30 33 34 33 29 28 27 28 28 27 26 h 9 9 9 9 8 5 4 4 5 6 6 7 80 Andhra Pradesh & Telangana – l’ancien quatrième plus grand état de l’Inde d’Andhra Pradesh a été divisé et depuis le 2 juin 2014, le Télangana est le 29 e Etat fédéral officiel. Cette région, encore très peu visitée, a du charme, des traditions pacifiques et une longue histoire en érudition spirituelle et religieuse. En se baladant à l’intérieur de la vieille ville de Hyderabad, la capitale de Télangana, on a de la peine à croire que la population est hindoue à 95%. Le passé musulman a laissé des mosquées et palais somptueux. Hyderabad est également un point de départ idéal pour des excursions dans les parcs nationaux proches. Kerala – cet Etat est différent des autres régions du pays sous bien des points de vue. Un grand nombre de gens du Kerala travaillent dans les états arabes du Golfe et une partie considérable de leur revenu reflue au Kerala. Cet Etat fédéral est l’un des plus riches de l’Inde et le taux d’alphabétisation est le plus élevé du pays. La nature est également exubérante: à côté des réserves animalières, les Backwaters avec leurs lagunes, rivières et canaux et le lac Vembanand invitent à de reposantes excursions. Une expérience particu lière sera certainement un tour à bord d’une barque à riz. Sur les jolies plages de la mer d’Arabie, on se laisse aller à une douce oisiveté (de mai à septembre la baignade n’est pas appropriée) tandis que dans les villes de Trivandrum et de Kochi on ne manque pas de visiter les curiosités. Chaque premier jour du mois et pendant les jours fériés, le débit d’alcool est interdit. Karnataka – Bengaluru (anciennement Bangalore), la capitale du Karnataka, fait partie des villes croissantes les plus fulgurantes de l’Inde. C’est le point de départ principal pour les voyages à l’intérieur du Karnataka et pour se rendre dans les Etats voisins du Kerala, du Tamil Nadu et de Goa. La langue administrative au Karnataka est le kannada parpar la majorité des habitants. Les intérêts culturels sont le temple de Belur et de Halebid ainsi que Hampi ancienne capitale du royaume de Vijayanagar. Cet état, recouvert en grande majorité par le haut plateau du Deccan, fait frontière à l’ouest avec la mer d’Arabie bordée de longues plages qui ne sont pour la plupart pas du tout touristiques. Tamil Nadu – cet Etat occupe l’extrémité sud du sous-continent indien. Sa population se compose principalement de Tamouls. D’ailleurs, le 90% des habitants parlent le tamoul. Chennai, la capitale, est le point de départ pour entreprendre des tours intéressants dans le sud de l’Inde, comme se rendre d’une côte à l’autre de Kochi au Kerala. Les plages du Tamil Nadu conviennent certes pour se reposer quelques jours à la plage au cours d’un circuit mais pas comme une véritable destination balnéaire. La baignade dans la mer n’est pas toujours possible à cause des courants forts et des hautes vagues. Le petit voisin du Tamil Nadu est le territoire de l’Union de Pondichéry, une enclave à l’est du Tamil Nadu.

Informations | Sud de l’Inde Munnar Mahabalipuram Chennai Chennai – connue sous le nom de Madras jusqu’à en 1996, est la capitale de l’Etat de Tamil Nadu, la plus grande ville du sud de l’Inde et la quatrième plus grande ville du pays. Cette métropole se situe sur la côte de Coromandel baignée par le golfe de Bengale. En tant que centre de l’empire britannique en Inde, l’influence britannique est encore présente de nos jours dans de nombreux endroits. Lors d’un tour de ville, le visiteur découvrira non seulement la plage longue de 5 kilomètres, lieu de rendez-vous très populaire, mais aussi un kaléidoscope d’attractions historiques. L’histoire mouvementée de Chennai et de sa traditionnelle culture tamile-hindoue, qui se différencie fortement du nord de l’Inde, est omniprésente. Au sud de Chennai se trouvent les plages avec une infrastructure hôtelière de classe moyenne. Pour clôturer un voyage au sud de l’Inde, les hôtels qui s’échelonnent le long des plages au sud de Chennai permettent de se reposer sur la plage – néanmoins la baignade dans la mer n’est pas possible à cause des courants et des hautes vagues. Pour de véritables vacances balnéaires, il est conseillé de choisir une autre destination. Bengaluru – après Mumbai et Delhi, Bengaluru (ex. Bangalore) est la troisième plus grande ville du pays. Le développement de la capitale de l’Etat confédéré du Karnataka connaît une croissance fulgurante et s’est établie comme un centre important centre pour les multinationales de la branche informatique. Ce développement a apporté prospérité à Bengaluru mais également quelques problèmes. Les routes sont bondées et le nombre d’habitants a grimpé en flèche. Les nombreux parcs de verdure, d’où son surnom de ville-jardin, sont de véritables oasis dans cette mer de haute technologie. Une journée suffit en général pour découvrir les principales curiosités de la ville. La ville est le point de départ des voyages à la découverte des trésors historiques du Karnataka et du parc national de Nagarhole ou pour se rendre dans les Etats de Goa, du Tamil Nadu ou du Kerala. Bekal/Neeleshwar – dans le nord du Kérala sur la côte orientale, se situe la région de Bekal, jusqu’à présent très peu connue et à peine visitée. Une infrastructure touristique ne cesse de se développer et attire les visiteurs séduits par cette région. Les palmeraies à perte de vue, les jardins d’épices et la beauté du littoral de Malabar illustrent Bekal. Si vous souhaitez passer vos vacances ici, vous apprécierez avant tout le repos, le calme, les offres wellness et ayurvédiques, les plages de sable blanc à l’état sauvage et un arrière-pays tropical. En raison des courants marins et des vagues, la baignade dans la mer n’est pas toujours possible, voire impossible pendant les mois d’été. Les aéroports les plus proches sont Mangaluru (à 2½–3 heures de route) et Kozhikode (à 4½ heures de route). Kochi se situe à 360 kilomètres de Bekal. Kovalam – les deux plages principales de Kovalam sont «Hawa (Eve’s) Beach» et «Lighthouse Beach» avec son phare visible de loin. On y trouve également d’autres petites plages et baies entrecoupées de passages rocheux. Les plages de Kovalam sont fréquentées le week-end aussi bien par les autochtones que les touristes. De nombreux visiteurs choisissent cette destination également pour les hôtels qui proposent des cures ayurvédiques, du yoga et de la méditation. Le paysage s’illustre par des cocotiers et à l’intérieur des terres par les Backwaters et inonde les sens de charme et de sérénité. Des excursions peuvent être entreprises en parant de Kovalam, par exemple le Cap Comorin, un lieu de pèlerinage au hindou au point le plus au sud du sous-continent. Ici se trouve également le «Memorial Gandhi» où l’urne de Mahatma Gandhi était ouverte au public avant que ses cendres ne soient remises à la mer. La ville de Trivandrum mérite également le détour. Les bâtiments en forme de pagode et les ruelles étroites sont typiques de la capitale du Kérala. La baignade en mer n’est pas possible dans la région de Kovalam de mai à septembre. Il peut parfois également y avoir de fortes vagues durant dans la moitié de l’hiver. 81